ma viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie

Je ne sais pas si je vous l’ai déjà dit, mais ces temps-ci j’ai une gimique, une phrase choc qui me revient très souvent à la tête, surtout qu’après la saint val, c’est de saison :

L’amour, c’est lourd.

Oui, je suis célibataire, et non je n’ai pas trouvé l’âme soeur. Vous êtes en couple, vous ? (ou assimilé, je ne suis pas regardant si vous êtes treize à la douzaine)
Imaginez si une chtouille arrivait dans votre couple ? une stupide histoire de confiance qui saute ? Vous savez, les confiances, c’est comme les pucelages : il s’en perd tous les jours et on en trouve pas facilement. Aussi ne croyez pas que votre couple à un statut « acquis ».

Non, je ne parle pas d’expérience personnelle. Je parle de simple observation. Bien sûr, votre couple est différent. Mais si jamais, quand même, malgré tout, un problème arrivait entre vous deux ?

Ah, les amoureux, pensez-y, et dites-moi si là, à ce moment, l’amour n’est pas lourd.

L’amour, c’est trop lourd.

#Eroc

édité le 17/02/2003 à 23h40 par ETF