lait retour du ski

Ça fait quelques jours que je suis rentrée de vacances et je profite de ce moment de répit pour vous en parler, étant donné qu’elles ont été relativement burlesques ! A tous ceux qui seraient tentés d’aller faire du ski à Font-Romeu (c’est donc là-bas que je suis allée, pour situer c’est dans les Pyrénées prés d’Andorre), je leur conseille vivement de ne pas passer par Ax-les-thermes, bourgade fort sympathique, haut lieu de thalasso thérapie et reconnue mondialement pour ces bouchons mais ça elle ne s’en vante pas, donc rare sont les gens au courant !!! Mon père, ma mère, mon frère et moi, une fois n’est pas coutume, étions dans les temps puisque nous avions prévu d’arriver vers 17h à la station et qu’à 15h il ne nous restait plus qu’environ 50km à faire.

15H00 : heure fatidique 😉 =>début des embouteillages. Pas d’affolement dans le clan un p’tit bouchon c’est ça aussi les vacances ! Les heures passent, le temps tourne, j’en peux plus, j’ai mal aux fesses, la tension monte (il dit qu’il voit pas le rapport mais en fait y’en a pas !). Il est 20h30 quand on arrive à Ax-les-thermes : yess on vient de faire 10km il nous en reste 40 mais c’est pas un problème y’a plus de bouchon…..mais une tempête de neige, provoquant accidents, ralentissements, et BOUCHON ! Voila le clan coincé à 1800m dans un bouchon et DE SURCROIT dans une tempête de neige relativement violente (selon les autochtones). Mais on tient bon on avance petit à petit (en suivant les phares de la voiture de devant qu’on voit à peine), on se remonte le moral en pensant aux spaghettis bolognaises préparées par ma moman et qui nous attendent en arrivant ! On arrive finalement vers 23h30 à Font-Romeu, à 0h00 les bagages sont déchargés et on est au sec dans l’appartement ! Mais comble de la malchance on a oublié les bolognaises à la maison (rrrrr) voilà ce que c’est quand on part à l’heure !!!

Bon il est vrai que j’ai une gite naturelle (mouvement de hanche) selon mon prof de kayak mais ça ne m’a pas beaucoup aidé pour le ski, pas plus que le visionnage des bronzées font du ski. Cela dit j’arrive à tenir sur les skis et mieux encore j’arrive à glisser (un peu trop parfois), J’assure pas mal et j’ai voulu faire ma maligne en faisant du hors piste et en oubliant quelques règles élémentaires, j’ai donc goûté au bitume (douloureux), ne jamais oublier ce qu’il y a sous la neige surtout si elle vient à fondre, à la poudreuse (froid) et aux sapins(piquants).
*Je vous conseille de ne jamais fermer les yeux quand vous faites du ski, un sapin peut en cacher un autre, et c’est alors un grand moment de solitude qui vous attend : tout le monde autour de vous, vous regarde mais vous n’arrivez pas à vous extirpez, les skis étant coincés dans l’arbre. Sachez alors que personne ne viendra vous aider, ho non, ils préfèrent rigoler !!!
*Je conseille aussi de se méfier des halls d’immeuble qui à haute altitude peuvent devenir de véritables plaques de verglas géantes. J’ai oublié cela et je peux vous dire que mon coté gauche n’est pas prés de l’oublier ! Glissade en avant avec vrille sur le coté c’était beau !
Sinon les vacances ont été top, beau temps, beaucoup de neige, les catalans sont très sympa bien que leur accent rend chou à la fin !

Petite note finale : on a eu que 2h de bouchon pour le retour !

Bon à la base je voulais parler de mes vacances au ski mais j’en profite, pour vous parler de ma journée. Il y des jours comme ça ou l’on ferrait mieux de ne pas se lever et aujourd’hui 1er mars fait partie de ces journées ! Peut être que si le 1er mars avait été un 29 février peut être je dis bien peut être que ça se serait mieux passé ! Mais bon Février a décidé d’embêter toute la population alors il zappe un jour ou deux selon son humeur. Bref j’aurais effectivement mieux fait de ne pas me lever mais je me suis levée quand même pour aller en cours parce que je suis une fille sérieuse et qu’un dernier cours de physiologie animale ça ne se loupe pas enfin si mais….J’ai mis mon réveil 1h trop tard donc quand je me suis levée j’ai eu un grand moment de flip, style on se lève tout droit dans son lit on sait plus trop quel jour on est, on sait à peine où on est et pour finir on se rend compte qu’on devrait déjà être en cours!
J’arrive à la fac : plus de place pour garer ma magnifique Ford fiesta, enfin si une tout au bout de l’allée occupée au moins de moitié par la haie mais bon quand on est au bout du rouleau on chipote pas (je vous passe les détails de l’extirpation du véhicule ainsi que de la lutte contre la haie qui a suivi !). Toute la journée n’a été qu’un grand manque de chance ou plutôt une suite de maladresses : j’ai réussi à me paumer sur le parking de la fac, j’arrivais plus à sortir de ce ****** de labyrinthe, j’ai bien du faire 10 manœuvres avant de réussir à me garer sur le parking du RU ensuite on poirote des heures en attendant le prof qui ne vient pas ! Pour finir je m’arrête à un feu… vert (ben on sait jamais…) donc j’ai le droit à un concert de klaxons avant de m’apercevoir que le feu est vert (pour la petite histoire il est passé au orange tout de suite après et je suis la seule à être passée lol !). Donc voilà à quoi ressemble la journée de quelqu’un qui est à deux de tension ! Et il me reste encore 6h avant demain !

Enfin je ne vais pas me plaindre c’est pas comme si j’avais trouvé une merde de chat sur ma porte en rentrant 😉

édité le 01/03/2005 à 18h33 par Zigva