J’ai fait les poubelles…

Tel un soupeur sachant souper1, j’ai déniché au fin fond de mes backupz-mx un comic jamais publié, et pour cause, la censure (de l’époque) était contre les femmes à barbe.
Anyway, l’eau a coulé depuis sous les ponts (et dans les piscines) et vu que c’est l’été, quoi de mieux que cet élan de fraicheur graphique encore dans son jus :

petit comic !

 

  1. le titre original du dossier du comic était « 20050730 – pissin », c’est un signe… []

Ta mère win-a-god

Le constat est clair, toutes nos discussions MX tendent vers « ta mère ».
Exemples de ce midi et d’hier avec le ouetroacé (pour le jeune public de ce site des parties de la discussion ont été censurées)

12:45 Clément: ton appartement a été déclaré seveso-2 pendant dix minutes
12:46 moi: oué manquait plus que les vitres n’explosent, au lieu de ça elles ont juste fondu, on se croirait dans un Dali
12:47 Clément: prf
ta montre a fondu
moi: pas ta mère en tout cas
Clément: >.>

ou encore

15:38 Clément: toi t’as pas lu ce qui se disait sur mountain lion :>
10.8 prévu en août, incrément tous les ans
Clément: iCloud au centre de tout, pour la sauvegarde des données et tout
moi: oué voilà ça converge doucement
15:39 Clément: s’toi la converge
 moi: c’ta mère converge
15:40 Clément: >.<

Bref, tout comme les discussions internet convergent vers le svastika inversé, les discussions-Mx convergent vers ta mère. Nous pouvons donc corréler la loi Godwin avec (ce que nous pouvons désormais appeler) la loi Ta mère.

Le calcul est simple, prenons :
•    Des potes Mx
•    Des potes non-Mx (comme des potes, des mères ou des voyageurs du TGV ouest)
•    et associons un coefficient à chaque pote-Mx calculé selon son quota de quotes-Mx [1]

Cela nous donne cette loi :
5*((coef-MX*nombre de potes-MX)/nombre total de gens présents) + nombre de potes non-MX
Avec 0.1<coef-MX <1

Et en image
SéCuFD !

[1] plus on dit de c*nneries, plus on est quoté et donc plus ta mère a des chances de débarquer…

Dernières acquisitions MX

De la part du Ouétrouacé :

helveticards

Helveticards ! Bataille !

Des Helveticartes à jouer ! YeaY qu’il a bon gout 😀

Et puisqu’il fait chaud, j’ai investi dans un ventilateur (d’ailleurs très pratique pour jouer aux cartes ) qui :

Qui qu'a fait la focale sur la poignée de porte, estie !

…a malheureusement finit en kit, soit,

oui, en kit (bon j'vais regarder K2000)

…comme corbeille à fruit, mais

Corbeille ET couteaux à fruit (sic)

…tout est bien qui a bien fini 😉

Tah Dah !

Where the Wild Things Are

ou Max et les Maximonstres (sic!) en français dans le titre, Spike Jonze nous retourne une fois de plus la tête à travers son personnage principal sur fond de mise en abyme (rappel pour les deux du fond : ces précédents films Being John Malkovich ou Adaptation utilisent ce même procédé).

Highslide JS

Pour le coup c’est bien réussi, ou plutôt, bien réalisé, je me suis littéralement identifié à ce sale gosse au même age… Le hic c’est que c’est un long métrage, et qu’un moyen métrage aurait largement suffi. Au moins on a le temps d’apprécier le délire artistico-onirique adapté de Maurice Sendak, d’une réalisation parfaite mais un peu trop contemplative à mon gout.
Attendez plutôt le Blue-ray pour le savourer un soir d’hiver au coin du feu.

édité le 17/12/2009 à 13h00 par JF/CAD